logo Lemanoir - Résidence pour personnes agées, fribourg
 

De 1991 à nos jours

Une fondation à but non-lucratif

Le 26 février 1990, les communes de Givisiez, Corminboeuf et Granges-Paccot ainsi que la Paroisse de Givisiez et Granges-Paccot créent une nouvelle structure à but non lucratif, la Fondation Le Manoir. Son but est d’exploiter une résidence pour personnes âgées bénéficiaires de la rente AVS et/ou d’une rente AI ou de prestations analogues et dont l’état de santé physique nécessite ou non de l’aide et des soins pour l’accomplissement des actes de leur vie quotidienne.

 

1990-2015, la consolidation des bases

Le Manoir ouvre ses portes en 1990 en qualité de home simple et accueille 55 résidants entourés par dix collaborateurs et dix bénévoles. Cinq ans plus tard, dès le 1er janvier 1995, le Manoir propose un suivi médicalisé pour ses résidants. Pour un nombre équivalent de résidants, l’effectif augmente alors à cent collaborateurs et vingt bénévoles. En 2015, la Fondation Le Manoir rachète le bâtiment aux communes.

 

2015-2019, une nouvelle phase de développement

Partant du constat de l’allongement des listes d’attente, la Fondation Le Manoir a déposé, le 31 mai 2010, une première demande à la Commission des établissements médico-sociaux du district de la Sarine (CODEMS) pour la construction de 40 chambres médicalisées supplémentaires. Après plusieurs années de discussions, c’est finalement la reprise des activités de la Maison Sainte Jeanne-Antide, le 1er janvier 2017, qui a permis aux autorités de délivrer l’autorisation de démarrer le projet de construction des Terrasses du Manoir. Depuis le début 2017, la Résidence Le Manoir accueille désormais 87 résidants – 55 lits au Manoir et 32 lits aux Terrasses – et emploie 147 employés de 13 nationalités différentes.